Néobanques vs banques en ligne

Tout savoir sur le combat “néobanque vs banque en ligne“. Le monde est secoué, depuis quelque temps, par une crise mondiale qui a ses conséquences dans presque tous les secteurs, parmi lesquels le secteur bancaire. C’est dans ce climat tendu que les Français ont choisi de se tourner vers leurs banques. Entre les banques en ligne et les néobanques, le choix est souvent difficile, mais certains établissements ont su se démarquer. Poursuivez cette lecture pour en savoir plus sur le choix des Français entre les banques en ligne et les néobanques.

Les attentes des clients

Si les banques en ligne améliorent chaque jour leurs offres et leurs services, c’est essentiellement pour satisfaire les attentes de leurs potentiels clients. Et surtout pour faire oppositions au banques en ligne qui permettent une ouverture de compte super rapide, quelques minutes, contre une semaine pour la banque en ligne.

Ce que veulent la plupart des clients :

  • Un compte facile à créer : La facilité de création du compte est le premier point à constater pour la plupart des offres. Si les néobanques proposent des offres non nominales qu’il est facile d’ouvrir partout et d’utiliser rapidement, les banques en ligne s’adaptent à la concurrence et réduisent encore plus leurs temps de création de comptes.
  • Un compte gratuit et sans condition : Il s’agit du deuxième point d’attrait des néobanques. Ces établissements sont presque tous sans condition d’accès, mais très cher à l’utilisation. Beaucoup de frais caché du côté des néobanques
  • Une offre internationale intéressante : Les néobanques ne sont pas les plus efficaces sur les offres internationales tandis que les banques en ligne proposent des offres super intéressantes comme l’offre Ultim ou l’offre Fosfo.

Par rapport à ces attentes des clients français, les néobanques n’ont pas réussi à se hisser très haut.

Les efforts des néobanques

Alors que les banques en ligne ont fait leur apparition dans les années 2000 avec des offres plus intéressantes que les banques traditionnelles, c’est vers la fin des années 2010 que les néobanques sont apparues et ont pris pour cibles les attentes précises des Français. Près d’un Français sur dix est désormais client d’une néobanque. Plus de la moitié de ces utilisateurs les prennent pour compte principal.

Si les Qonto, Revolut, Nickel, Bunq, max, Anytime, Eko, Shine, Monese, soon, etc.. restent à la tête des prévisions après avoir marqué des résultats très satisfaisants depuis leurs créations, c’est parce qu’ils ont très tôt satisfait les attentes des Français. Fort heureusement, il existe encore des banques en ligne capable de rivaliser avec les néobanques. Il s’agit entre autres de la banque en ligne Boursorama et Fortunéo.

La suprématie de Boursorama

Avec plus de 2 millions de clients en 2019, la filiale de la Société Générale est sans conteste la banque qui rivalise le mieux avec les offres des néobanques. Elle est la banque principale de 2 % de Français et secondaire de 5 % de Français. Il est vrai que d’autres banques en ligne essaient de suivre le rythme comme ING, Hello Bank et Bforbank, mais Boursorama reste à la tête des classements et cela probablement pour plusieurs années encore.